Expédition 2017 : 7ème étape

Nous longeons les falaises d’Étretat.

105 kms et 1300 m de dénivelé positif de Deauville à Saint Pierre en port.

Ce matin au réveil, un petit vide se fit sentir dans l’équipe. Nous étions une personne de moins. Notre Lolo s’en est allé. Chambéry le revoilà.

Mais il faut continuer. Petit déjeuner et hop direction Le Havre en passant par Honfleur. Jolie bourgade du bord de Manche.

Nous arrivons ensuite au pont de Normandie. Pont qui traverse la Seine.

Très jolie architecture mais nous n’allons pas vous mentir, nous avons serré les fesses.

Les vélos sont autorisés à passer le pont mais c’est très délicat. 1m de large de piste cyclable sur 2kms avec les véhicules qui nous frollent à 90kms/h. Nous avons failli changer de caleçon tellement on se chiait dessus ! ( pardon pour le langage ).

Mais nous sommes des warriors !. Et nous continuons vers Le Havre.

Ha le Havre !!! Son port de plaisance très… raffiné, ses routes peu fréquentées et son stade de foot d’un bleu schtrumph…

… Nous ne souhaitions donc qu’une chose ! Traverser cet endroit au plus vite.

Une fois ce passage délicat accomplit, nous déjeunons dans une petite bourgade non loin d’Étretat.

Une fois la sieste terminée et méritée, nous entamons notre après midi en direction de ses fameuses falaises ( celles d’Etretat).

Tout simplement magnifique.

Mais la pluie arriva malheureusement. Nous devons donc nous y attarder et attendre à l’abri dans une taverne. Cela nous arrangea (La pause fraîcheur est toujours la bienvenue).

Mais comme dit le proverbe, « après la pluie, le beau temps ! », nous reprenons notre route vers Saint Pierre en port.

En passant nous essayons de suivre un scooter dans une montée. Histoire de voir notre état de fraicheur. Challenge plutôt réussi d’ailleurs.

Après un arrêt aux falaises de Fécamp, dont les blagues du style « fé quand qu’on arrive » ou autre « fé quand même jolie » fusent dans le peloton…

… nous arrivons enfin à Saint Pierre le port, rue du Calvaire, au camping des falaises, où une partie de pétanque et un food truc crêperie nous y attendent ! ( nous pouvons déguster jusqu’à 1m de crêpe tout de même ). Tout le monde a pris la formule « grande faim » : 1m de crêpe salée + 1m de crêpe sucrée + 1 boisson. Normal ! Le vélo ça creuse.

A noter : au camping des falaises, le vent est compris dans la prestation.

Demain direction Le Tréport.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *